R.I.P et merci ….

1064842745_c18fdccea2_b-930x698

Publicités
Catégories :Uncategorized

Patch pour compiler « thom », l’émulateur Thomson T07/70

thom
Il y a quelques années, je retrouvais avec émoi un émulateur de Thomson To7/70, la première machine que j’ai eu sous les mains en 1985 (en fait non, il y avait déjà eu un Sinclair ZX81 à la maison mais j’avais pas trop le droit de toucher).
L’émulateur « thom » a à l’origine été écrit par sylvain Huet en 1996, puis repris par Eric Botcazou qui distribue sur ce site les binaires et sources pour différents OS dont Linux. Le hic c’est que tout cela commence à dater un peu (2003). Les binaires ne sont plus fonctionnels et quand au sources il a fallut adapter pour pouvoir à nouveau compiler.
Lire la suite…

Catégories :Linux, Uncategorized Étiquettes : , ,

Leçon au plus près du bit : streamer audio sur ATtiny 15L

binary_wave

Vous connaissez Arduino? Non vraiment ?
Mais si, on en voit tout les jours sur hackaday. Des platines toutes faites avec un microcontrôleur AVR et quelques périphériques prêts à l’emploi.
La guerre dans cette gamme de micro contrôleurs a fait rage pendant des années entre Microchip et ATMEL. Après des débats passionnés entre les utilisateurs et des articles comparatifs provenant des fabricants, il semblerait bien qu’ ATMEL ait remporté une manche avec le phénomène Arduino.
Arduino, une(des) plateforme(s) peu onéreuse(s), rassemble une communauté qui partage code et connaissances.
Au niveau logiciel, tout a été fait pour faciliter le développement à l’aide de sktech, ajoutant une couche d’abstraction supplémentaire au code enfoui. Des librairies nombreuses ont aussi vu le jour. Ainsi, il est aisé de parler le SPI, d’utiliser un UART, d’accéder à un format de fichier FAT et même de jouer de la musique avec un Arduino. C’est bien tout ça, c’est sûr. Mais n’est-ce pas un peu dommage ?
Où est l’aspect éducatif et surtout didactique de la démarche ? Pire, il y a des cas où les limitations imposées par cette abstraction logicielle vous empêcheront de réaliser votre projet. Des cas où les tâches critiques rendront la notion de temps réel primordiale.
Aussi, le projet que je vous présente sera basé sur un ATtiny15L un tout petit microcontrôleur RISC 8 bits de chez ATMEL. On ne peut le programmer qu’en assembleur. Même pas en C crieront certains !! C’est pourtant la meilleure approche (et pour moi la plus ludique) de faire connaissance avec l’univers passionnant des micrôcontroleurs et de parfaire sa culture numérique.
Lire la suite…

Catégories :electronique, hack Étiquettes : , , , , , ,

Linux is everywhere_PQI AIRCard, partie IV: Flash it !!!

mars 18, 2013 11 commentaires

the_flash Ah, cela faisait bien longtemps que bidouiller de l’embarqué ne m’avait pas autant amener de plaisir.

De nos jours les plateformes ouvertes (cartes ACME , cartes FriendlyArm et bien d’autres…) sont beaucoup plus courantes qu’avant et c’est très bien. Pour autant, pénétrer dans le firmware d’un matériel à priori fermé (et faisant preuve manifeste de GPL violation) cela donne un charme supplémentaire.
Dans les chapitres I, II et III des trois posts précédents, nous avons planté le décor avec la découverte du firmware puis la mise en place d’une liaison série avec le matériel. La porte ouverte à des modifications plus profondes. Alors prêt à flasher votre pqi Air Card, suivez le guide. Lire la suite…

Linux is everywhere_PQI AIRCard, partie III: Les mains sous le capot

mars 6, 2013 3 commentaires

thompson-and-ritchieIl y a parfois des lettres recommandées qui me remplissent de joie. Surtout quand elles arrivent de Honk-Kong. Ca y est !!! la pqi Air Card commandée sur ebay est arrivée, joie joie !!
Donc faisant suite aux deux post précédent ici et , entrons maintenant dans l’étude et surtout la modification du matériel tant désiré. Juste avant de commencer, juste une petite réflexion que je me suis faite et en rapport avec l’image sur là gauche. Imaginez la réaction de (feu) Dennis Ritchie et Ken Thompson si 40 ans plus tôt ils avaient su que leur système serait porté sur un matériel de 2mm d’épaisseur, de 2 x3 cm et pesant 1g !!! Quand on voit la taille du PDP11 qui a vu naître le système UNIX c’est tout simplement hallucinant. Et pourtant c’est bien la même logique de programmation qui tourne dessus. Preuve si il reste encore à le démontrer de l’extraordinaire vision des deux programmeurs et de la supériorité des systèmes Unix (dont Linux). Mais trêve de bavardages, c’est parti pour une séquence d’embarqué inédit. Lire la suite…

Catégories :hack, Linux Étiquettes : , , , ,

Linux is everywhere_PQI AIRCard, partie II: soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?

février 14, 2013 3 commentaires

easy-way   Je fais suite au post précédent en continuant les investigations sur la pqi Air Card. Je n’ai pas encore reçu le matériel mais disons que je prends de l’avance. Comme précédemment énoncé, il y a déjà quelques trucs à faire et à tester en jouant uniquement avec avec le BusyBox livré d’origine dans la carte. Cependant, le vrai hack c’est de pouvoir compiler ses propres binaires.

L’obtention de toolchain pour Arm est quelque chose de relativement aisé. Là où les choses se compliquent c’est quand on veut utiliser les librairies partagées installées d’origine sur la plateforme.

Pour s’affranchir de cette contrainte, on peut bien sûr compiler en statique son programme; mais en procédant ainsi, on aura tôt fait de saturer les capacités de stockages (réduites en embarqué).

On peut aussi reconstruire complètement le système. Mais là il faut  repartir de 0 et ce n’est pas la meilleure des options pour votre productivité.

Donc le mieux pour aller droit au but, c’est de disposer de la même toolchain que celle utilisée par les concepteurs du firmware. C’est le « Easy Way » et on va voir qu’ en la matière (et je pense sans le vouloir) pqi nous facilite bien les choses. Lire la suite…

Catégories :hack, Linux Étiquettes : ,

Linux is everywhere_PQI AIRCard ,partie I: découverte

février 11, 2013 3 commentaires

pqi-air-cardDans la série « Linux is Everywhere » je vous présente aujourd’hui une SdCard Wifi de chez pqi: la AIR Card

Le projet initial qui m’a fait m’intéresser à une carte SD Wifi a pour but la visibilité par le réseau d’un équipement complètement fermé. La seule possibilité d’ interagir avec l’équipement en question et de passer par un slot SD-Card disponible. Parmi les applications les plus courantes, on trouvera l’ accessibilité à des appareils photos numériques. C’est d’ailleurs la seule fonction assurée nativement par le produit présenté. Mais en cherchant bien, je suis sûr que vous trouverez des projets vraiment excitants et dignes de figurer dans le « Wall of Fame » de Hackaday.   Pour ma part, c’est en rapport avec du matériel avionique. Mais qu’importe, là n’est pas le sujet du post.

Je vous propose donc de plonger au coeur du firmware.
Lire la suite…

Catégories :hack, Linux Étiquettes : , , ,